Des chercheurs de l’institut de protection sanitaire de l’Iowa aux États-Unis viennent de publier une étude peu rassurante quant à la qualité de l’eau dans les piscines publiques.

L’étude a été réalisée en 2010 dans une cinquantaine de piscines municipales des États-Unis. Elle visait à mesurer la quantité de produits toxiques présents dans les eaux de baignade publique.

En plus d’y avoir décelé toute sorte de produits dangereux pour la santé, les chercheurs rapportent que la quantité d’urine présente dans l’eau y est gigantesque.

En moyenne, témoignent-ils, on trouve plus d’un mètre cube (soit 1000 litres) d’urine dans un bassin olympique en tout temps.

D’après les modèles exposés dans l’étude, considérant les systèmes d’évacuation et de renouvellement de l’eau, cela signifierait que près d’une personne sur trois soulagerait ses besoins dans l’eau lorsqu’il va à la piscine.

Cette étude fait écho à un sondage récent TNS Omnibus, dans lequel 17% des répondants avouaient avoir déjà uriné dans une piscine.

L’étude montre enfin que les femmes sembleraient avoir un comportement moins irréprochable que les hommes, et elles urineraient davantage que les hommes dans les piscines publiques.

Pensez-y lors de votre prochaine sortie à la piscine…