La revue Nature and Earth de Chicago publie cette semaine un article très encourageant dans la recherche de la vie extraterrestre. Trois astronomes américains ont découvert à l’aide du télescope spatial Hubble, une exoplanète qui contient de l’eau sous forme liquide en abondance.

Située à 42 années lumière de notre système solaire, N33A4AM41 est une planète de taille équivalente à celle de la Terre. Une partie de sa surface serait recouverte par des mers d’eau liquide, le reste semble être constitué de continents terrestres.

L’étude de cette exoplanète a montré également la présence de dioxyde de carbone (Co2) en quantité non négligeable dans l’atomosphère, ce qui laisse à penser qu’une activité vivante a lieu sur cette planète.

La température de l’air serait comprise entre -10 et 40° Celcius. Plus surprenant encore, les astronomes ont intercepté un signal lumineux non naturel émis depuis cette planète, ce qui pourrait laisser à penser qu’une vie intelligente pourrait ou aurait pu peupler cette planète lointaine.

La NASA a repris le dossier et refuse pour le moment de commenter les déclarations des 3 chercheurs.