C’est une découverte exceptionnelle qui a été faite au pied du Mont Fuji au Japon. Un groupe de chercheurs norvégiens a mis la main sur un trésor viking constitué de plus de 700 oeuvres d’art en bronze et 2500 pièces d’or à l’effigie de Saint Olaf (un roi norvégien qui a régné au XIè siècle).

Tout est parti d’un texte conservé à la bibliothèque nationale de Oslo dans lequel un navigateur viking décrit un peuple “aux yeux légèrement plissés”. Il y décrit également “des modes de vie extrêmement sains, d’une sagesse étrange et infinie”.

Jusque là, on attribuait ce texte à Eric le Rouge, explorateur qui a mené l’expédition viking au Groenland en 981. Toutefois plusieurs historiens ont remis en cause cette thèse en soulignant certaines incohérences dans le récit. La description du voyage et du paysage a conduit les chercheurs norvégiens jusqu’au Japon, au pied du Mont Fuji.

Après plusieurs mois de recherche au pays du Soleil Levant, les archéologues ont mis la main sur une statuette de bronze datée de l’an 1005. Ils ont trouvé à proximité de cette statuette pas moins de 700 objets en bronze et un coffre en bois renfermant 2500 pièces d’or.

Cette découverte exceptionnelle vient remettre en question les théories selon lesquelles les Vikings se seraient arrêtés en Amérique. Ils ont probablement traversé le Pacifique.