D’après une rumeur véhiculée sur Internet, le FBI et la CIA devraient disposer d’un nouvel outil pour ses interrogatoires dans les semaines à venir. Un lecteur de pensées mis au point par des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) serait en effet en cours d’expérimentation dans les locaux du FBI.

Les chercheurs seraient parvenus à décoder les signaux électriques émis par le cerveau lors d’une pensée grâce à un algorithme mis au point par un mathématicien du MIT.

Le lecteur de pensée utiliserait conjointement deux méthodes de visualisation cérébrale, l’électroencéphalographie et l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

D’après la rumeur, cet outil serait capable de décoder et d’écrire les pensées d’un sujet avec un taux de réussite proche de 95%.

Son utilisation pourrait se révéler très efficace pour la sécurité intérieure des Etats. La plupart des Services Secrets des pays occidentaux auraient émis la volonté d’acquérir cet outil.

Percer le secret de l’esprit humain constitue une des plus grandes découvertes dans l’histoire de l’Humanité et va soulever de nombreuses interrogations de la part des organisations religieuses.