C’est un internaute qui nous a prévenus en urgence d’une affaire peu commune et qui amènera probablement tous nos visiteurs à être beaucoup plus méfiant dans les centres hospitaliers.

Un homme de 35 ans aurait été malencontreusement enterré vivant au début du mois de juillet au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Son calvaire aurait duré 18 jours jusqu’à ce que des touristes japonais entendent ses hurlements répétés et fassent intervenir les services techniques du cimetière.

L’homme a été libéré sous les yeux ahuris d’une centaine de touristes japonais.

Hospitalisé à la suite d’un arrêt cardiaque, l’homme avait été déclaré mort le 29 juin puis enterré dés le lendemain. Visiblement les médecins avaient mal évalué l’état du patient qui était probablement dans un sommeil très profond au moment du dernier examen.

L’homme raconte s’être réveillé dans le noir et ne pas avoir compris où il était. Très affaibli, l’homme a été hospitalisé d’urgence.

Une enquête judiciaire devrait être ouverte dans les jours qui viennent.

Cette affaire nous rappelle une étude que nous avions rendue publique il y a quelques mois démontrant qu’1 individu sur 500 était enterré vivant.