D’après une équipe de psychiatres allemands réunis pour analyser les tendances des jeunes allemands et l’impact de ces modes sur leurs comportements, le groupe de musique Tokio Hotel serait nocif pour la santé mentale des jeunes.

Ecouter durant une période trop prolongée le groupe de musique allemand Tokio Hotel pourrait engendrer de graves problèmes d’ordre comportemental, cérébral et affectif.

En effet, une écoute frénétique pourrait causer des lésions cérébrales aigües chez certaines admiratrices des jeunes chanteurs.

Par ailleurs, la musique de Tokio Hotel inciterait les jeunes femmes à avoir des relations sexuelles non désirées.

Pour éviter ces débordements, les psychiatres recommandent de diminuer le son lorsque les jeunes écoutent les albums Zimmer 483 ou Schrei de Tokio Hotel.

Si le sujet montre des signes de comportement hystérique ou fanatique, l’arrêt total est prescrit systématiquement.

Les risques de commotions cérébrales sont très élevés chez les jeunes femmes de moins de 25 ans.