Le bruit court dans tout Paris et dans les milieux scientifiques. Nicolas Hulot aurait découvert lors de la préparation d’une émission d’Ushuaïa Nature un bout de terre qui s’apparentrait à un nouveau continent au moins aussi grand que l’Australie.

Le présentateur écologiste vedette de TF1 tiendrait pour secret la localisation de ce nouveau continent et subirait des pressions de la part du lobby des compagnies pétrolières pour ne pas exposer au grand jour sa découverte.

Mais d’ores et déjà, de nombreuses interrogations et hypothèses sont soulevées. Comment a-t-on pu ignorer l’existence de ce continent avec les méthodes de cartographie actuelles ?

Plusieurs géographes que nous avons interrogés s’accordent pour dire que ce continent pourrait se situer au nord de l’Antarctique. Il serait inhabité a priori, à moins qu’une ou plusieurs compagnies pétrolières ait déjà mis les pieds sur ce nouveau territoire.

Nicolas Hulot, l’ex-candidat à l’élection présidentielle 2007 et créateur du Pacte Ecologique, est resté muet au sujet de cette rumeur, ce qui laisse à penser qu’elle pourrait être fondée. Certains géographes pensent que les gouvernements des principaux pays développés connaitraient l’existence de ce continent mais l’utiliseraient pour de nombreux tests et essais (nucléaires, militaires, etc.)