D’après plusieurs rumeurs, le gouvernement français pourrait annoncer une diminution de la vitesse autorisée sur le réseau autoroutier pour renforcer sa politique de sécurité routière.

Jusqu’à présent limitée à 130 kilomètres par heure, la vitesse autorisée pourrait être ramenée à 110 dans un premier temps puis à 90 km/h par la suite.

Les associations de lutte contre la violence routière militent depuis plusieurs années pour une réduction drastique de la vitesse sur les autoroutes, responsable d’un grand nombre d’accidents mortels sur le réseau routier.

Les autorités françaises pourraient prendre exemple sur ses partenaires européens et américains. La vitesse est limitée à 100 kilomètres heures sur les autoroutes d’Amérique du Nord.

Par ailleurs, cette réduction de la vitesse autorisée pourrait également satisfaire les associations de protection de l’environnement. En effet, la diminution de la vitesse réduit l’émission de gaz à effet de serre.

Cette décision pourrait être débattue dans le cadre du grenelle de l’environnement, voulu par le Pacte Ecologique de Nicolas Hulot.