Un distributeur de jouets aurait confié cette semaine à un grand quotidien économique suisse que l’entreprise TASER International, producteur du très controversé pistolet à impulsion électrique, serait sur le point d’obtenir l’autorisation de commercialiser un produit en France.

Acheter librement un Taser devrait bientôt être possible au rayon jouet dans la plupart des grandes surfaces, dans une version moins dangereuse pour les enfants.

L’entreprise américaine pourrait avoir signé un accord avec la plupart des enseignes de grande distribution, leur garantissant une version édulcorée de son pistolet à impulsion.

L’arme de défense, utilisée notamment par les polices américaines et canadiennes, pourrait également être en vente chez les marchands de journaux accompagnée d’un fascicule d’apprentissage, ainsi que sur les boutiques en ligne spécialisées.

Moins efficace que le pistolet utilisé par les forces de police, ce Taser Junior aurait cependant la capacité de paralyser un petit chien ou un chat domestique.

Ce gadget pourrait vite rencontrer un vif succès dans les cours d’école.