D’après une rumeur persistante, l’Etat du Sealand s’apprêterait à déclarer la guerre à la Grande-Bretagne dans les mois à venir.

La principauté de Sealand, fondée en 1975 par Roy Bates, vit probablement ses derniers jours de paix. La principauté est installée sur une ancienne plateforme militaire de la Royal Navy, désaffectée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Roy Bates, souverain auto-proclamé, a posé le pied sur son Etat de quelques centaines de mètres carrés le 25 décembre 1966 pour ne plus jamais s’en séparer. Un tribunal de l’Essex lui avait donné raison contre le gouvernement britanique.

Aujourd’hui, l’Etat de Sealand est un paradis pour bon nombre d’activités interdites dans les pays européens (casinos en ligne principalement).

Un état major aurait été convoqué à Fort Roughs pour mettre au point une stratégie visant à faire plier le Gouvernement Britanique et les Nations Unies pour reconnaître la légitimité de l’Etat.

Faute d’armée suffisamment grande (l’armée de l’Etat de Sealand ne compte que trois personnes dans ses rangs), la guerre se fera sur Internet.

Les attaques pourraient viser des sites web gouvernementaux britaniques.