Cela faisait plusieurs années que le dossier traînait des pieds à Bruxelles; il risque de faire beaucoup de bruit dans les mois qui viennent car la Commission Européenne a renouvelé ses exigences auprès de la France.

En effet, dans le cadre de sa politique d’harmonisation, la Commission Européenne a exigé de la France et notamment du ministère de l’éducation nationale qu’elle réduise la durée des vacances scolaires à tous les niveaux de l’enseignement.

Avec 22 semaines complètes de vacances en moyenne pour un élève, la France arrive largement en tête des pays européens. Les étudiants des universités françaises font remonter cette moyenne avec pas moins de 35 semaines de congés, contre 20 semaines pour les étudiants allemands. La moyenne européenne étant à 12 semaines.

Par conséquent, les semestres d’université pourraient être rallongés de 5 semaines. Le secondaire (lycées et collèges) est également concerné; les vacances de Pâques pourraient être supprimées, et les vacances d’été réduites de 4 semaines.