On apprend cette semaine dans une lettre confidentielle que les deux éditions passées de l’émission Fort Boyart diffusée sur France 2, auraient été marquées par de drôles de pratiques au sein de l’équipe de tournage.

En effet, certains membres éminents de l’équipe aurait été bizutés de façon particulièrement violente. Ce bizutage aurait nécessité l’intervention à plusieurs reprises d’une équipe de gendarmerie maritime.

Passe-partout aurait par exemple été pendu nu par les pieds au dessus du ponton extérieur au Fort durant plus de deux heures, nécessitant l’intervention d’un médecin en urgence après que le personnage légendaire de l’émission ait perdu connaissance.

La boule, lui, aurait été enfermé dans une minuscule cellule pendant toute une journée, sans eau et sans nourriture.

L’animateur Olivier Minne aurait refusé de commenter cette rumeur.

Plus inquiétant, toujours selon la rumeur, ce bizutage aurait pu endommager le monument historique situé au large de la Rochelle, entre les îles d’Oléron et d’Aix, dans le département de la Charente-Maritime.

Après l’affaire William Leymergie, l’affaire du bizutage dans Fort Boyart ?