L’agence mondiale de la protection alimentaire publie cette semaine un rapport alarmant sur l’état de l’hygiène alimentaire dans les pays développés.

L’agence a analysé le contenu du panier de la ménagère dans différents pays: la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et la Chine.

En moyenne, les produits consommés contiendraient 2% de matières fécales. Cependant on note de grandes disparités; la Chine arrive largement en tête des pays ayant une mauvaise hygiène alimentaire.

En Chine, les produits vendus en grande surface contiendraient pas moins de 6% de matières fécales en moyenne.
La palme revenant aux Nems de Porc surgelés qui contiennent pas moins de 14% de matières excrémentielles.

La France fait figure de meilleur élève avec seulement 0.9% de matière fécale contenue dans ses produits. L’agence émet cependant un bémol; le saucisson vendu en supermarché pourrait contenir jusqu’à 9% de matière fécale.

Comment ces matières fécales se retrouvent dans la chaîne de distribution alimentaire ? Plusieurs hypothèses sont émises par l’agence.
Une mauvaise hygiène des ouvriers travaillant sur la préparation des aliments ou la proximité entre les réseaux d’eau potable et les réseaux d’égoûts, pourraient expliquer en partie ce phénomène.

Mais il semble plus réaliste d’envisager des actions volontaires de la part d’ouvriers malintentionnés ou mises en oeuvre par les entreprises agroalimentaires afin de réduire leurs coûts.