Un internaute – gendarme dans la vie civile – nous a signalé une information inquiétante. Une nouvelle forme de délinquance aurait vu le jour près de Paris et devrait vite se répandre un peu partout en France.

La délinquance à but écologique.

Un nombre non négligeable de personnes ont eu la surprise de retrouver leurs voitures vidées de leur substance ces derniers jours.

Les voitures ne sont ni fracturées, ni endommagées. Cependant, le moteur a été proprement retiré du véhicule et l’automobiliste est dans l’impossibilité totale de faire fonctionner la voiture.

Il pourrait s’agir d’actions orchestrées par des organisations écologistes. La plupart des victimes ayant été des propriétaires de voitures considérées comme très polluantes.

Les pièces détachées pourraient être revendues et l’argent tiré de cette vente réinvesti dans des associations écologistes.

Ce type de délinquance pourrait se généraliser dans les années à venir.